Bouchon de cérumen

Le cérumen, aussi appelé cire de l’oreille, est le liquide jaune/brun produit par les glandes cérumineuses situées à l’entrée du conduit auditif. Le cérumen protège les oreilles externes, plus particulièrement le tympan et le conduit auditif. Ces principales fonctions :

  • protéger l’épiderme du conduit auditif,
  • lubrifier le tympan, sans quoi il perdrait sa flexibilité et ne vibrerait plus avec les sons,
  • éliminer les bactéries, les champignons, les insectes et les impuretés qui se sont introduites,
  • assurer une protection anti-bactériale.

Il tapisse l’épiderme du conduit auditif et circule vers le pavillon grâce au mouvement de la mâchoire, lors de la mastication par exemple. Ce processus est aussi aidé par les follicules pileux (petits poils recouvrant le conduit) ainsi que par les mouvements de la peau transportant le cérumen vers l‘extérieur, à la manière d’un tapi roulant.

Oreille bouchée cérumen

Ce système de protection peut à son tour devenir un problème. L’amoncellement trop important de cire d’oreille, créant un bouchon, dans le conduit auditif arrive à gêner la propagation des sons et la circulation de l’air. Cela est courant avec l’utilisation des cotons tiges. En plus de risquer d’abimer l’épiderme, ils poussent la cire de plus en plus profondément et empêchent son élimination naturelle. L’apparition de bouchons a aussi un lien avec du port d’appareils auditifs, ainsi qu’avec une pilosité importante de l’oreille externe.

Il est à noter que le conduit auditif ne doit pas être nettoyé, il est conçu pour s’entretenir tout seul. Un simple mouchoir en papier suffit, une à deux fois par semaine.

Conséquences du bouchon de cerumen

Le bouchon de cire n’est pas sans gravité ; il peut même être la source de complications infectieuses sérieuses. Il est donc important de ne pas ignorer les symptômes suivants :

  • oreille bouchée,
  • douleur externe (entrée du conduit auditif) ou interne,
  • perte de l’audition et se dégradant petit à petit sur une courte période, certains ne pouvant plus parvenir au tympan,
  • bourdonnements continus et acouphènes résultant d’un déséquilibre de la pression, entre l’oreille moyenne et l’oreille externe, ou encore à la poussée du bouchon sur le tympan,
  • démangeaison à l’intérieur de l’oreille,
  • écoulement de fluides,
  • odeur provenant de l’oreille,
  • toux chronique

 Comment soigner un bouchon d’oreille

Pour se débarrasser du bouchon, on utilise en premier lieu une poire pour injecter de l’eau tiède qui ramollira le conglomérat de cire. On utilise aussi des gouttes spécifiques. Sans succès, il faut se tourner vers un médecin ORL qui emploiera un mini-aspirateur. Il ne faut hésiter à consulter dès les premiers symptômes. Les risques d‘infections et de perforations du tympan sont réels et beaucoup plus graves.