L’otite externe et interne

L’otite est une inflammation de l’oreille causée par une bactérie ou un champignon. Assez répandue chez les enfants, on distingue 2 types d’otites :

  • Otite externe : inflammation de la peau du conduit auditif. Elle est souvent due à une obstruction (ex : cérumen, bouchon) ou à la présence permanente d’eau favorisant le développement des bactéries. Logiquement, on assiste en été à une recrudescence des otites consécutives aux baignades.
  • Otite interne : inflammation des éléments osseux et membraneux de l’oreille interne. Un rhume important peut en être la raison principale, l’infection au niveau du nez se propageant à l’oreille par la trompe d’eustache (reliant le nez à l’oreille). Celle-ci se bouche et l’air ne circule plus, favorisant le développement des bactéries.

Cependant, il existe d’autres causes d’otite. Par exemple, chez les très jeunes enfants, on constate que la surproduction de salive liée aux premières dents peut entraîner une obstruction de la trompe d’eustache. De même, les bébés buvant régulièrement allongés peuvent être sujets aux infections, surtout si le terrain est favorable (infection, accumulation de cérumen, etc.) ou si l’oreille a déjà subi de précédents dommages (trou dans le tympan par exemple). La fumée de tabac et des bruits trop aigus ou résultants d’une déflagration (ballon, pétard), les origines bactériennes (piscine, hygiène, etc.) et les allergies entraînant des rhinites sont parfois des éléments déclencheurs d’otites.

Indépendamment des causes et du type d’otite, il se crée toujours un œdème de la peau du conduit avec une sécrétion et, parfois, un écoulement de liquides séreux et purulent.

Chez le bébé, on constatera les symptômes suivants :

  • porte sa main à l’oreille très souvent,
  • ne répond pas aux sollicitations sonores,
  • pleurs que l’on ne peut consoler,
  • troubles du sommeil,
  • conduit de l’oreille rouge et gonflé.

Chez les enfants plus âgés et chez l’adulte, les symptômes sont :

  • douleur pulsative aiguë
  • oreilles bouchées
  • fièvre pouvant être forte
  • diarrhée
  • étourdissements ou de vertiges
  • vomissement
  • baisse de l’audition

Dans les cas d’une infection bénigne, on pourra :

  • Appliquer une compresse chaude ou une bouteille d’eau chaude contre l’oreille,
  • Goutte à goutte dans l’oreille vendue en pharmacie pour calmer la douleur,
  • Médicament pour la fièvre (Ibuprofène par exemple) – Pas d’aspirine pour les très jeunes.

Si les symptômes persistent ou deviennent plus sérieux, il est impératif de consulter un médecin. Il prescrira des antibiotiques si l’infection est d’origine bactérienne. Dans certains cas, le docteur ira jusqu’à préconiser une opération chirurgicale.