Perte d’équilibre

Une perte d’équilibre et d’orientation est couramment liée au syndrome de l’oreille bouchée car, en plus d’être l’organe de l’audition, l’oreille est aussi celui de l’équilibre (avec la partie appelée le vestibule). Mais les problèmes relatifs à l’équilibre peuvent avoir des origines très variées (pression artérielle, tumeur au cerveau, trouble de la vision, etc) rendant son diagnostic difficile.

La structure de l’oreille interne (interne et moyenne) est très complexe. Outre, les parties nécessaires a l’ouïe (le tympan et les 3 osselets), on trouve le canal semi-circulaire et le vestibule qui sont les organes de l’équilibre, et dont une partie est regroupée dans le labyrinthe. Le tout est relié au cerveau par le nerf auditif.

Le labyrinthe coordonne les mouvements de la tête et des yeux, et il ajuste les mouvements du corps. Les mouvements de la tête font bouger les liquides contenus dans le vestibule et activent des récepteurs vestibulaires pour informer le cerveau de la position de la tête dans l’espace.

Les vertiges et les pertes d’équilibre ne sont pas nécessairement graves, on peut citer par exemple:

  • un changement rapide de position,
  • la présence d’eau dans le conduit auditif,
  • le rhume ou la grippe.

Fréquemment, la sensation d’avoir une ou les deux oreilles bouchées est liée à l’impression, la plupart du temps légère, de perte d’équilibre et/ou de désorientation. L’infection conduit à la fermeture des trompes d’eustache qui ne peuvent plus remplir correctement leur mission d’ajustement de la pression à l’intérieur de l’oreille. Le bon fonctionnement du vestibule s’en trouve compromis, et avec lui l’équilibre et l’orientation, parfois associé à une légère nausée.

On retrouve ce phénomène également avec la présence d’eau ou de bouchon dans le conduit auditif. Dans ce cas, il s’agit de la pression exercée sur l’extérieur de la membrane tympan qui est responsable du trouble.

Plusieurs techniques permettent de retrouver son équilibre, si on ne souhaite accélérer le retour à la normale (fin du rhume, écoulement de l’eau hors de l’oreille, etc), il n’y a généralement rien de grave dans ces situations.

Cependant, il ne faut pas négliger des origines de la perte d’équilibre plus préoccupantes, comme :

  • inflammation de l’oreille interne touchant le labyrinthe du type otites,
  • maladie de Ménière,
  • traumatisme crânien (commotion au niveau du labyrinthe osseux ou fracture du rocher),
  • inflammation du nerf auditif,
  • thrombose de l’artère auditive.

Dès lors, il devient impératif de voir un médecin qui pourra, le cas échéant préconiser une opération chirurgicale dans les cas de traumatisme osseux.