Sifflement dans l’oreille

Le sifflement persistant dans l’oreille est connu sous le nom d’acouphène ; il s’agit d’un bruit ne provenant pas de l’environnement extérieur, mais qui a son origine à l’intérieur de l’oreille. Ce n’est pas une hallucination. Ce sifflement dans l’oreille est un signal nerveux anormal, interprété par le cerveau comme un bruit. Il peut aussi prendre différentes formes, comme par exemple une sonnerie, une pulsation, un grondement ou un cri aigu. Les origines d’un acouphène sont nombreuses, alors que son développement n’est pas bien connu. Il reste beaucoup de zones d’ombres et d’incertitudes sur son mécanisme.

Parfois, le sifflement peut être accompagné de vertiges, de douleurs auriculaires, de sensations d’oreille bouchée ou de maux de tête. S’il peut toucher n’importe qui, on retrouve cette pathologie plus particulièrement dans la population des plus de 60 ans. Il est généralement associé à une perte de l’audition. Si beaucoup de gens souffrant d’acouphène sont devenus sourds, l’acouphène n’est pas à l’origine de la surdité.

Il faut distinguer 2 catégories d’acouphènes :

  • Les acouphènes objectifs, qui ont des origines pathologiques spécifiques (ex: trouble musculaire, maladie du système nerveux) donc facilement diagnosticables,
  • les acouphènes subjectifs qui ne sont perçus que par celui qui en souffre et de ce fait sont difficiles à analyser.

Les raisons de l’apparition d’un sifflement dans l’oreille sont difficiles à déterminer. Dans certains cas d’otite, de grippe ou à la suite d’un rhume, il n’est pas surprenant de développer un acouphène. Il disparaitra en même temps que l’infection.

On remarque aussi qu’une pression trop forte sur le tympan, comme lors de plongées sous-marines, ou d’un trajet en montagne, est aussi responsable du phénomène.

Quelle est la cause des acouphènes ?

Il semble que les dommages fait aux cellules sensorielles de l’oreille interne soient l’une des principales causes. Les dommages proviennent clairement d’une exposition à de forts décibels (concerts, boites de nuit, des pétards, baladeur MP3, …). L’environnement professionnel est aussi une source de bruits néfaste pour l’oreille (tôlerie, machines-outils, etc). Si les cellules n’ont pas été détruites, le sifflement peut toutefois disparaitre quelques jours après l’exposition au son violent. Au cas contraire, la persistance de l’acouphène et la perte auditive est définitive.

Comment soigner les acouphènes ?

Il existe des plusieurs techniques pour lutter contre les acouphènes persistants. Mais on se dirige surtout vers des soins palliatifs car il est de la difficile de diagnostiquer l’origine du mal:

  • Médicament anxiolytique ou anti-dépresseur, le sifflement constant de l’oreille induit un stress permanent et rend la concentration souvent difficile.
  • Utilisation de générateurs de bruits blancs
  • La TAH (Thérapie Acoustique d’Habituation). On apprend à vivre avec son bruit intérieur.
  • La médiation et les techniques de relaxation.